Demain le 2, fête des morts; c’est Odilon de Mercoeur qui a  pensé aux morts; il a bien fait de  le faire, car nous, on est un peu beaucoup pas généreux… C’était un valeureux, Odilon!